lundi 8 avril 2013

Karen THOMAS illustre Le Nénuphar blanc de Stéphane MALLARMÉ

Karen  THOMAS
Le  Nénuphar blanc
Stéphane  MALLARMÉ
Editions Luis Casinada
Montpellier, 2013

Titre et double couverture. Karen Thomas illustre Mallarmé



Et voici donc un 5ème volume de la collection Parce que !! 


Dans la première vie de LUIS CASINADA, KAREN THOMAS avait créé un A Shelley de Jean Cocteau qui reste dans les mémoires. Vous en trouverez l'écho dans ce blog, ci dessous. 
Nous avons le bonheur de "sortir" une nouvelle collaboration de Karen. 
Je ne vais pas la re-présenter, elle est encore anglaise, et vit toujours à Montpellier. 
Elle travaille toujours autant, et donc sa peinture évolue. 
Dès le début, sa peinture ressemblait à un combat entre les formes et la matière, la touche picturale. Dans cette espèce de bras de fer, il semble que, ces derniers temps, la matière même de la peinture ait pris un certain avantage. Il me semble que ce qui la passionne actuellement, c'est l'application de la peinture, à la fois la répétition des gestes pour faire rentrer la peinture dans l'image (il y a là une force colossale pour ce petit bout de femme) et le résultat haut en substance de ce travail.
On prend de la couleur et, à coups de poings on pétrit un monde bien réel, bien consistant, bien solide. 
Que ces images de boxeur ou de boulanger suant ne vous égarent pas : il y a tant de finesse dans cette peinture !
S'il fallait tirer des métaphores de l'éternité de la peinture, je dirais que Karen est la forme actuelle d'un élan qui a traversé Velasquez, Courbet ou Manet. 
Mais enfin, vous verrez ça dans sa peinture (allez la voir, partout où elle est, à Montpellier et ailleurs), et, j'espère, dans ce livre. 
A voir quelques aperçus sur son site (où on peut aussi la contacter)  :  http://www.karen-thomas.org/ 

Parlons donc DU LIVRE !! 
Vous n'allez pas me croire. Il y a là dedans, dans ce 17 x 17 x 2 cm pas moins de 10 peintures!
2 sont mises en vignettes :
 
7 autres sont reproduites pleine page :



Nénuphars par Karen Thomas
Crinoline  par Karen Thomas


Crinoline  par Karen Thomas
Crinoline  par Karen Thomas

Crinoline  par Karen Thomas

La barque de Mallarmé   par Karen Thomas



Et enfin, merveille des merveilles, le livre s'ouvre sur UNE PEINTURE ORIGINALE, un oiseau, chaque fois différent selon le livre qui l'accueille.
En voici deux ci dessous. Mais il y en a 20 comme ça, vous choisirez le votre. 

2 PEINTURES ORIGINALES de Karen THOMAS pour Stéphane MALLARMÉ

 Ah ! J'oubliais presque.
Longtemps, dessins en main, l'artiste et l'éditeur sont restés perplexes. Quelle, de la crinoline bleue ou de la mordorée, choisir pour couverture?
Et, à la fin : nous ne choisirons pas, dix exemplaires avec chacune.  Vous choisirez donc aussi la crinoline habillant ce chef d'oeuvre.


Le texte de Stéphane MALLARMÉ est tiré des Poèmes en prose et a été écrit durant l'été 1885, dans la pleine puissance du poète.
Lors d'une promenade en barque, il songe à une dame qu'il doit rencontrer dans son jardin du bord du fleuve. Presque arrivé, il entrevoit,  furtive, quelque crinoline. Mais, incertain que la réalité soit plus belle que son rêve, il s'éloigne sans la rencontre, au fil de l'eau, un nénuphar cueilli ...



Rappel : 
Tous les livres de la collection PARCE QUE! se présentent sous un format 17 x 17 cm (pour les amateurs, celui des 45 tours vinyl). 
Un coffret en aluminium et plexiglas cristal permet deux "utilisations". On peut, au choix, s'en servir comme d'un livre, les lire, les feuilleter, les ranger sur les étagères d'une bibliothèque. Ou bien, les afficher au mur comme un tableau
En effet, la couverture est occupée à chaque fois par une illustration pleine page ne portant ni lettrage, ni marque de reliure.

Le tirage se fait sur papier Japon Awagami Hosho.
La reliure est du type 'à la chinoise', chaque feuillet étant doublé par un pliage sur lui-même, les fils de reliure sont masqués par les pages de titre et de frontispice.
Le tirage est de 20 exemplaires, ce qui, ôtés les exemplaires d'auteur et d'éditeur, correspond à 10 EXEMPLAIRES DISPONIBLES.
Tous les exemplaires sont, bien sûr, numérotés et signés. 
Adresse : barral.guy@neuf.fr