jeudi 30 août 2012

Anne Slacik : PEINDRE / ECRIRE sur un texte de Guy BARRAL aux éditions Luis Casinada.

Une peinture d'Anne SLACIK
sur un texte de Guy BARRAL
Le texte peut être présenté comme un tableau 52 x 82 cm ou être replié dans son coffret de plexi cristal 17 x 22 cm.
Peinture acrylique, pigments et terres plein format sur un texte imprimé.
Papier pur coton du Moulin de Riom marouflé sur toile de lin, et peint plein format.
Tirage à 15 exemplaires, dont 7 H.C.


Peindre / Ecrire par Anne SLACIK et Guy BARRAL aux Editions Luis Casinada

Je reviens du Causse où les mures n'étaient pas encore mures. A peine six succulents et maigrelets pots de confiture!  Mais on aime le causse de Blandas malgré ça.
Du coup, me voici à vous parler du merveilleux livre qu'a peint Anne SLACIK pour les éditions Luis Casinada.
Le texte en commence ainsi :
La ligne d'écriture suit le fronton du Causse. 
Et puisque j'en suis au texte, liquidons-le vite. Je dis tout de suite qu'il est de moi (GB). Le Causse, avec ses lignes qui changent tout le temps de niveau, avec ses grottes où se terrent des mots qui sortent n'importe où comme des sources, avec son ciel qui mélange le silence et les coups de vent me semble une belle métaphore de l'écriture. Mais le Causse existerait sans l'écriture et l'écriture en reste baba.

Peindre / Ecrire par Anne SLACIK et Guy BARRAL aux Editions Luis Casinada

C'est justement parce que je ne voulais plus avoir l'air de donner au texte la première place dans le conglomérat qui aboutit à un livre que je m'étais résolu à utiliser mon écriture comme toile de fond de ces livres. Cette même préoccupation se retrouvera, plus tard, dans la nouvelle collection Parce que ! créée avec Sébastien Hervouet : nous utiliserons des textes déjà publiés d'auteurs morts, la vraie motivation du livre étant l'image qu'en donnera un peintre.


STRUCTURE DU LIVRE :
 Le texte est imprimé sur du papier pur coton du moulin de Riom. Il est réparti sur des rectangles de 19 x 12 cm qui sont collés sur une toile en lin (ourlée). Il y a 20 feuilles, 6 comportant du texte, et 10 blanches, ce qui permet de modifier l'imposition des pages de texte sur la toile (mais l'ordre de lecture est quand même toujours respecté). Ainsi, sur l'autre exemplaire que j'ai sous les yeux, la première phrase n'apparaît que sur la 3e case de la première rangée. Peu important, peut-être, mais le rythme de vision du tableau en est un peu modifié.

Peindre / Ecrire par Anne SLACIK et Guy BARRAL aux Editions Luis Casinada. Détail

Plus important. J'ai dit que le texte devait servir de toile de fond, de support à la peinture. C'est exactement ce qui s'est passé.
Anne SLACIK a peint directement sur le texte imprimé avec un mélange très fluide de sa composition.
Résultat : sous la peinture, le texte est plus moins flouté. Parfois, une partie en est si obstruée par l'accumulation de peinture qu'une lecture n'est possible que par transparence. Je trouve très bien que pour la bonne utilisation de la chose lue, la lecture se transforme, parfois, en déchiffrage.

Peindre / Ecrire par Anne SLACIK et Guy BARRAL aux Editions Luis Casinada

Cela veut dire, bien sûr, que chacun des 15 exemplaires est une composition à part entière du peintre, comparable pour l'esprit, différente par la forme.
C'est pour rendre palpable cette qualité "d'œuvre d'art à part entière" que le livre a été monté de façon à pouvoir être plié ou déployé.
Plié, il trouve sa place dans un coffret en plexi cristal et se range sur vos étagères, Mesdames et Messieurs, à côté de vos autres livres de bibliophile.

Peindre / Ecrire par Anne SLACIK et Guy BARRAL aux Editions Luis Casinada dans son coffret cristal.
 
Déplié, c'est un tableau pour les murs de votre bibliothèque. 
Peindre / Ecrire par Anne SLACIK et Guy BARRAL aux Editions Luis Casinada. Version déployée
 L'achevé de faire, signé des deux auteurs,  est daté de Pompignan, dans le Gard, le 8 avril 2003.