lundi 8 avril 2013

Denis LEENHARDT illustre Épines blanches, épines roses de Marcel PROUST


DENIS LEENHARDT
Épines blanches, épines roses
Marcel  PROUST
Editions Luis Casinada
Montpellier, 2013

8 ème volume de la collection Parce que ! 

DENIS LEENHARDT illustre MARCEL PROUST  pour Luis Casinada

DENIS LEENHARDT illustre MARCEL PROUST  pour Luis Casinada

Dire que Denis LEENHARDT est un dessinateur méticuleux, c'est s'exposer à "C'est un peu court, jeune homme"... Il est précis, obstiné, patient...
Il dessine comme Claude Mellan burinait ses gravures dans ses ateliers du Louvre où grandissait Louis XIV. Tant de traits, tant de lignes, qu'il pourrait bien, à la fin, n'y en avoir qu'une, fluide comme une phrase proustienne.
Ces PAYSpasSAGES sont denses comme le monde, ramifiés comme la vie, et courent à l'unité comme une Idée.
Densité et légèreté, dansent les faunes et les nymphes, presque cachés par tant de feuilles. Mais on les voit à travers le dessin, on les entend le soir au fond des bois...

On voit du Denis LEENHARDT sur son site :
http://denis.leenhardt.free.fr/  
et sur celui de La Cabane trempée, cette institution qu'il décrit ainsi :
"La Cabane Trempée", comme son nom ne l'indique pas, est une association d'artistes, ou un groupe d'amis artistes, qui organise ( Au mois de MAI, et ceci depuis 1994 ) des expositions d'art contemporain,
dans une ancienne cabane de pêcheur ,au bord de l'étang de l'Or, aux cabanes du Salaison, à Mauguio (Hérault )........ Près de Montpellier. 

Photos du site et de l'artiste tiré de : 
 http://www.lacabanetrempee.com/index.html


Et on n'oublie pas les 83 dessins publiés en mai 2011 aux Editions Le Chant des Muses à Béziers.

La Cabane trempée

Denis LEENHARDT  dans La Cabane trempée devant ses oeuvres



Le 21 mars 1912, Au seuil du printemps, Marcel Proust publie dans Le Figaro une ébauche qui prendra toute son envergure dès le premier volume de La Recherche : les aubépines de son enfance...
Au seuil du printemps, Épines blanches, épines roses. 
Texte magnifique, déjà, emberlificoté et limpide. Piquant sous le satin des pétales.








Denis LEENHARDT a dessiné 5 feuilles pour illustrer ce texte. Pleins et sans marge.
Puis les a colorisés à l'aquarelle.
Non sans émotions comme l'indique ce mail du 11 mars :
Bonsoir Guy et Sébastien,
Désolé pour le retard, mais voyez-vous, je rencontre de sérieuses difficultés avec le papier Japonais.
Celui ci est si vorace en humidité,  qu'il absorbe toutes mes couleurs, digère tout !... Le lendemain, c'est comme si je n'avais rien fait. Mes dessins restent toujours noirs et blancs.  Mais bon.  J'espère solutionner le problème d'ici bientôt.
A bientôt, donc, pour la livraison.
Amitiés de
Denis Leenhardt.


Ça fait froid dans le dos, ces couleurs qui, la nuit, s'esquivent des dessins. Sortilège, magie, destin? Finalement Denis a réussi à fondre des couleurs dans ses paysages.
Denis LEENHARDT illustre PROUST




Il y a aussi des poétes, des nymphes, des satires et des Ophélies...
Par la blancheur des aubépines remontent, par capillarité, tous les mythes du monde...

Denis LEENHARDT illustre PROUST










Les trois fleurs, en bas à droite, ont été rajoutées à la dernière minute :
Denis LEENHARDT illustre PROUST




Ah les amoureux, combien de démons dans les replis menaçants de la phrase proustienne ! 
Denis LEENHARDT illustre PROUST



Denis LEENHARDT illustre PROUST

Albertine se cache dans le paysage. Sauras-tu la retrouver?

Denis LEENHARDT illustre PROUST


Denis LEENHARDT illustre PROUST
Ah ! un conseil : apprenez à écrire  L E E N H A R D T . Ça vous servira un jour.





Rappel : 


Tous les livres de la collection PARCE QUE! se présentent sous un format 17 x 17 cm (pour les amateurs, celui des 45 tours vinyl). 
Un coffret en aluminium et plexiglas cristal permet deux "utilisations". On peut, au choix, s'en servir comme d'un livre, les lire, les feuilleter, les ranger sur les étagères d'une bibliothèque. Ou bien, les afficher au mur comme un tableau
En effet, la couverture est occupée à chaque fois par une illustration pleine page ne portant ni lettrage, ni marque de reliure.

Le tirage se fait sur papier Japon Awagami Hosho.
La reliure est du type 'à la chinoise', chaque feuillet étant doublé par un pliage sur lui-même, les fils de reliure sont masqués par les pages de titre et de frontispice.
Le tirage est de 20 exemplaires, ce qui, ôtés les exemplaires d'auteur et d'éditeur, correspond à 10 EXEMPLAIRES DISPONIBLES .
Tous les exemplaires sont, bien sûr, numérotés et signés. 
Adresse : barral.guy@neuf.fr